Chili : Atacama

Publié le par nomade

L'Atacama est un immense désert.



San Pedro de Atacama est un village aux airs africains. Maisons basses en adobe, ouvertes sur une cour intérieure ombragée. L'air y est sec et chaud, les nuits y sont fraîches, altitude oblige.

Maisons ocres ou blanchies à la chaux, comme la petite église et l'enceinte de l'immense  cimetière. Emouvant ce lieu quand on voit les nombreuses petites croix plantées devant de petits tumulus de pierres. Tombes d'enfants. sans date, sans nom, où peluches et jouets finissent leur vie avec l'être cher, parmi les fleurs en papier.



san-pedro-2



Autour de San Pedro, des merveilles : sites géothermiques où les geysers jaillissent et où malgré la température négative, on n'hésite à peine à se jeter dans la piscine d'eau naturellement chaude. Des lagunes où se plaisent les flamants andins, d'autres lagunes si salées qu'on ne peut que se laisser flotter. Le salar déploie ses multiples couleurs quand le soleil levant ou le soleil couchant viennent le caresser.



tatio




 lagune-salee




lagunes-flamants


















Et puis il y a ces reliefs extraordinairement tourmentés, ravinés, sculptés par le vent, la pluie (même si elle est rare). Les Vallées de la Mort et de la Lune, si arides, offrent à nos yeux leurs formes et leurs couleurs surprenantes.




val-muerta




De loin en loin,  les volcans se dressent, frôlent les 6000 mètres d'altitude et forment une barrière naturelle avec la Bolivie et l'Argentine, pays voisins.



san-pedro

Publié dans Amerique du sud

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article